Bureaux internationaux

Visit this country's website Voir tous les bureaux internationaux

Virtuel mercredi 17 février 2021

Réévaluer les salariés de premier échelon et les équipes au contact des clients

La Covid-19 nous a forcé à réévaluer beaucoup de choses cette année. Il a transformé notre perception de nombreux aspects de notre vie, mais pas forcément dans le mauvais sens. Nous avons appris, ou peut-être réappris, à apprécier nos relations avec nos amis proches et notre famille, la valeur des plaisirs simples d'une promenade en plein air ou d'un repas au restaurant en distanciation sociale. Nous nous sommes aussi découvert une pointe d'admiration pour la technologie qui nous permet de rester en contact entre bureaux, pays ou continents.

À l'inverse, d'autres aspects semblent avoir perdu leur importance passée. En télétravail, nous avons enterré notre désir de perfection professionnelle, et nous n’attendons plus de nos leaders du charme et du charisme, mais plutôt de l’honnêteté, de l’humilité, et de l’empathie. Les caractéristiques humaines pèsent maintenant plus lourd dans la balance. Avec plus de temps et d’espace pour la réflexion, les schémas traditionnels de travail de 9 h à 17 h avec leur présence obligatoire en entreprise et leurs déplacements aux heures de pointe n'ont peut-être plus la même importance que par le passé. Selon une étude réalisée aux États-Unis pour Cars.com et mentionnée par Forbes, les trajets réguliers pour se rendre au travail ne seront jamais plus les mêmes. Quelque 35 % des navetteurs prévoient de réduire leur nombre de trajets quand ils pourront retourner sur leur lieu de travail.

Bien que notre parcours des chemins tortueux de la pandémie soit encore loin d'être terminé, il est bon de réfléchir à notre perception de certains rôles sur le lieu de travail et à leur évolution depuis mars. Pendant le premier confinement, les Français se sont mis à leurs fenêtres tous les soirs à 20h pour applaudir les soignants et les remercier de leur travail. Signe le plus visible et audible de la gratitude du public envers ses services de santé, il a connu un large écho auprès des entreprises qui ont multiplié les remises et offres généreuses : courses ou trajets offerts par Uber ou la SNCF, gels hydroalcooliques fournis aux hôpitaux par LVMH, repas livrés aux soignants dans les hôpitaux par des fast-foods ou des restaurants, ou encore créneaux réservés aux soignants dans les supermarchés.

La pandémie nous a également obligés à prendre conscience de ce qui est fondamentalement important. Vous vous souvenez de la panique au début du confinement, lorsqu’il était impossible d’acheter du papier toilette et du lait ou de trouver un créneau pour se faire livrer ses courses ? Selon cet article du magazine britannique The Grocer, ces défis ont entraîné un important changement de perception d’un autre groupe de travailleurs sous-estimé : les employés de supermarchés. Selon Roger Jenkins, directeur national du syndicat britannique GMB : « Toute la société a reconnu qui étaient les travailleurs essentiels. Lorsque le monde se met à l’arrêt, nous avons besoin de gens pour fournir les denrées alimentaires. »

Comme le souligne l’article, les gens que nous choisissons d'admirer aujourd'hui ont changé : une évolution culturelle s'est produite, illustrée avec force par la couverture de l’édition britannique du magazine Vogue qui, dans son numéro de juillet, a mis à l'honneur trois salariés au contact des clients au lieu des célébrités habituelles, notamment une jeune employée de 21 ans du supermarché Waitrose de King’s Cross à Londres. Tout en dévorant les histoires de pilotes au chômage technique devenus chauffeurs-livreurs et le post LinkedIn devenu viral d’une femme ayant fièrement accepté un poste de caissière dans un supermarché après avoir perdu son emploi, nous avons commencé à nous demander ce qui comptait vraiment dans la vie.

C’est pourquoi nous sommes si fiers de notre nouveau produit numérique, Insights Explore, qui met des opportunités d’apprentissage et de développement à la disposition de tous. Fonctionnant comme une version simplifiée de notre produit phare, Insights Discovery, ce nouvel outil numérique a été conçu spécifiquement pour les salariés de première ligne. Aujourd’hui, 80 % des effectifs en entreprise sont des travailleurs sans poste de travail fixe. Nous espérons donc qu’Insights Explore, accessible sur mobile, tablette ou ordinateur portable, rendra l’apprentissage plus accessible et plus inclusif pour les employés en première ligne que nous souhaitons soutenir actuellement. Alors que le pays vient d’entrer dans une nouvelle période de confinement, nous allons devoir nous reposer sur eux une nouvelle fois.

De bien des façons, les choses que nous avons dû réévaluer cette année sont tout à fait ordinaires. Avant la pandémie, nous avions pris pour acquis nos rituels quotidiens – aller travailler, voyager, manger au restaurant, voir notre famille et nos amis en toute liberté – mais aussi nos salariés de première ligne. Depuis le début de cette crise, ce sont eux qui sont venus travailler sans relâche jour après jour dans les hôpitaux, les supermarchés ou les services de livraison, pour que le pays continue de fonctionner. Nous pouvons donc dire que 2020 est l’année où l’ordinaire est véritablement devenu extraordinaire. Peut-être qu’une fois la pandémie maîtrisée et la vie revenue à la normale, cela devrait rester ainsi.

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre nouvel outil d'apprentissage numérique, Insights Explore, rendez-vous sur notre site web ou contactez-nous dès aujourd'hui.

Retour à toutes les actualités

Partagez cette page: